J’ai fais un rêve…

Posté le 26 avril 2017 par dans Essai bébé, maman guide d'emploi

Deux nuits de suite, j’ai rêvé de la fin du Monde…

La première fois, j’ai rêvé que le noyau du centre de la Terre (qui joue le rôle principale dans le processus de la gravité terrestre, sortez vos livres de Physique Chimie, oui oui) explosait et que donc tout se renversait et, pour ceux qui n’avaient pas été écrabouillés par les débris de maison ou d’arbres déracinés, tombaient dans le néant absolue de l’Espace. Moi je n’avais pas eu « cette chance », je me suis donc retrouvée sur le plafond coincée entre le ventilateur et le lit, j’avais tellement peur et juste avant de mourir, je me suis dit « alors c’est maintenant et je ne peux rien y faire » puis j’ai senti mon âme quittait mon corps, je me suis sentie partir… C’était une sensation paradoxale de peur et de bien être. Puis je me suis réveillée.

La deuxième nuit, c’était un suicide, un suicide collectif. Mes parents sont venus me voir et m’ont dit « C’est la fin de Monde dans quelques jours, ça va être le chaos, il vaut mieux qu’on passe nos derniers moments ensemble puis qu’on se tue » et au moment de passer à l’acte, j’ai ressenti cette même sensation de peur, de résignation et de bien-être, se sentir partir est vraiment une expérience à vivre.

Comme j’ai fait ces rêves 2 fois d’affilé, je suis allée sur le net voire un peu ce qui se disait à ce propos et j’ai appris des choses très intéressantes:

Tout d’abord que cette sensation étrange, paradoxale, de peur et de bien-être serait réellement ce que l’on vit au moment de mourir. Quand on rêve qu’on tombe et qu’on se réveille en sursaut, c’est une vraie sensation dans le sens où quand on tombe pour de vraie, on ressent la même chose. Certaines personnes qui sont tombées dans le comas l’ont ressenti également. Et que donc si notre cerveau a enregistré cette sensation, c’est qu’il l’a déjà vécu et que donc, d’une manière ou d’une autre, les vies antérieures et la vie après la mort existent réellement… :O

Mais aussi, et cette raison est plus en lien avec le blog, que rêver de la fin du Monde ou de la mort n’est pas du tout un rêve prémonitoire mais symboliserait davantage la fin d’un épisode et le commencement d’un autre, une relation amoureuse que s’achève ou qui va se terminer prochainement, un changement de voie professionnelle, la sortie d’un gouffre financier etc …. et même mon médecin pense que l’interprétation des rêves est à prendre au sérieux puisque notre subconscient est plus apte à reconnaître les signes de notre entourage et de notre organisme. Et dans tous les ouvrages célèbres tels que l’explication freudienne, astrologique, religieuse ou autres, ils disent tous que la Mort dans le rêves est synonyme de changement et de renouveau.

Donc, puisque ma vie amoureuse se porte très bien, que je ne compte pas changer de métier ni avoir de promotion pour cette année (à mon plus grand désespoir), et que financièrement, mes crédits sont loin d’être épongés, j’ose espérer que ces rêves m’avertissent que je vais prochainement être mère. D’ailleurs l’un des symptômes connu de grossesse est les cauchemars récurrents!!!

 

J'ai fais un rêve... dans Essai bébé telechargement-300x141

 

Fascinant, non?

Examen fertilité #2

Posté le 7 avril 2017 par dans examens médicaux fertilité, Non classé

J’ai reçu les résultats de ma PDS. L’accueil a été super comme toujours, rapide et tous les biologistes de ce labo sont supers doux, aucune douleur, limite tu te demandes si c’est une vraie aiguille, rien avoir avec l’hôpital…

Il ne m’ont pris qu’un tube et j’ai eu les résultats en ligne l’après midi même. J’ai la sécu, la partie qui me restait à régler est de 23€, somme qui me sera remboursée par ma mutuelle (enfin celle de mon mari puisque je suis dessus, c’est la MGEN, mutuelle des fonctionnaires, pour ceux que ça intéresse, oui oui ça vous intéresse. On est à 100% de remboursement sur quasiment tous les types de soin, ce qui n’est pas mal quand on se lance dans ce genre d’ analyses/traitements médicaux).

Voici ce que ça donne:

H O R M O N O L O G I E

Date des dernières règles. . . 02/04/17

1. F.S.H. PLASMATIQUE . . . . . .    4,1 UI/l

Valeurs physiologiques :

FEMME    Phase folliculaire  :   2 à 13  UI/l
         Pic ovulatoire      :   6 à 25
         Phase lutéale       :   2 à 9
         Ménopause           :  22 à 150
FILLE IMPUBERE               : inf à 3
HOMME                        :   2 à 15

 

2.  L.H. PLASMATIQUE . . . . . .  2,9 UI/l

Valeurs physiologiques :

FEMME    Phase folliculaire  :   2 à 12   UI/l
         Pic ovulatoire      :  16 à 65
         Phase lutéale       : 0,5 à 15
         Ménopause           :  10 à 60
FILLE IMPUBERE               : inf à 7
HOMME                        : 0,5 à 9

 

3.  17 BETA-OESTRADIOL . . . . . .  21 ng/l

Valeurs physiologiques :

FEMME    Phase folliculaire  :  20 à 150  ng/l
         Pic ovulatoire      :  90 à 570
         Phase lutéale       :  40 à 210
         Ménopause           : inf.à 60
HOMME                        : inf.à 60

 

Donc comme j’étais à J3 de mon cycle pour la PDS, je suis tout à fait dans les normes puisque les 3 analyses relèvent une phase folliculaire (1ère partie du cycle pendant laquelle les follicules se développent pour arriver à maturité et produire les ovules).

Ma SG m’a contactée en me disant que l’écho + PDG étaient normales, elle me confirmera ça lundi (10 avril 2017) quand elle aura vu un gynéco mais même moi à la lecture des données je suis rassurée.

Prochaine étape: peut être une autre écho + PDS en période d’ovulation pour voir si tout se déroule correctement. 1er traitement envisageable si pas d’OVU ou OVU faible (mauvaise qualité): 3 mois de Lutéran, c’est une pilule; dans mon cas on ne le prend que quelque jours par mois pour relancer le cycle, puis si toujours rien, petite stimulation au clomid, mais pour moi ce serait déjà une étape de trop.

Enfin, pour le moment (oui parce que je sais que ça risque de ne pas durer), je suis vraiment rassurée, je me dis que c’est peut être juste un peu long pour que super ZOZO rencontre super OVU et que la fécondation se passe correctement, après tout, chaque cycle on n’a qu’ 1/4 chance de tomber enceinte. Je me dis aussi que peut être que les câlins sont mal placés, trop tard ou l’inverse. On va donc faire l’amour tous les 2 jours dès la fin de mes règles (aujourd’hui) jusqu’à la fin de cycle, quel supplice. Ca nous permettra, en plus, de nous donner du temps pour se retrouver et passer davantage de moments intimes tous les deux, parce qu’en ce moment c’est un peu tendu à la casa. Mais bon ce n’est pas le sujet du jour.

Ce mois ci je le sens bien, pas dans le sens où je pense tomber enceinte forcément ce cycle mais dans le sens où la durée de mes cycles se sont enfin stabilisés (33 jours), je retrouve un peu mes repères: saignements 5 jours – petit bouton d’acné rouge indiquant montée des hormones - douleur coté bas du ventre 3 à 4 jours - pertes blanches compactes, collantes, épaisses (comme lait caillé) - diminution des pertes – sécheresse – fin de cycle.

Et moi la stabilité et mes repères ça me rassure, reste plus que mère nature et la cigogne à faire leur job. Je voulais refaire un cycle avec relevé de température mais pas envie de me reprendre le choux avec ça (surtout que devoir mettre un réveil pendant mes vacances pour bien prendre la T° à la même heure tous les jours, nan vraiment ça ne me dis rien ce mois ci), j’en ferai un le mois prochain si j’en ai le courage cette fois.

 

Petite, grande parenthèse: Je me suis mise au golf cette semaine, je joue avec mon père. Comme j’avais une semaine de repos, j’y suis allée tous les jours, après on montera que le lundi. Ca lui fait tellement plaisir, et moi, ce jeu me plait bien, j’apprends vite. Ca me permet aussi de me vider la tête, de ne pas me fixer sur ça. Quand je rentre je suis KO et c’est très bien comme ça, c’est de la bonne fatigue.

 

Bilan de cette semaine: plutôt positif puisque toutes mes analyses sont normales, mes cycles redeviennent enfin des cycles et j’ai une activité annexe qui me permet de me détendre et de penser à autre chose. Seule ombre au tableau: ma grosse dispute avec l’Homme! Ah Mars vs Venus, que c’est dure parfois… (On a dit que ça n’était pas le sujet du jours, alors arrête de blablater).

 

Des Gros bisous et à très vite.

 

 

 

 

Examen fertilité #1

Posté le 4 avril 2017 par dans Essai bébé, examens médicaux fertilité

Comme promis, les résultats des examens.

 

On conseille aux couples de passer les premiers examens au bout d’un an d’essai sans contraception malgré des rapports réguliers mais la moyenne pour un couple en France est de 2 ans donc il n’y a pas de quoi s’affoler non plus. Seulement on le sait, une fois qu’on a franchi le pas, une fois qu’on se sent prête, on aimerait que ça marche tout de suite, plus les cycles passent, plus il est difficile et douloureux de voire les règles débarquer.

Après un an d’essai et une FC, j’ai donc décidé de me lancer dans des analyses, histoire de me rassurer, sans en parler à l’Homme (question de pudeur et choix personnel). Dans un premier temps, on m’a donné une ordonnance à passer chez un échographe ou un gygy (moi j’ai choisi un échographe, car c’est le mari de ma sage femme, mon client et qu’il est adorable, en plus il m’a pris sans me faire attendre). L’écho doit se faire à J2 ou J3, il contrôle que l’utérus est « normal », si il n’y a pas de kystes aux ovaires, que les trompes ne soient pas bouchées… J’ai donc passé mon contrôle à J3 (un peu gênant d’aller faire l’écho avec ses règles, surtout quand on connait la personne mais bon…), il m’a fait une écho endo vaginale (on passe la caméra par le bas, directement par le vagin) et une abdominale (par le haut donc, merci de suivre), RAS, aucun soucis détecté.

Voici ce que ça donne niveau résultat:

Date des dernières règles: 02.04.2017 (jour du cycle:34)

Absence de traitement, cycle spontané. (Ce qui signifie que je n’étais pas sous médication pour déclencher mes règles).

 

Indications:

Cycles irréguliers. (Puisque depuis ma FC j’ai eu des cycles de 60 jours d’autres de 40 mais je suis quand même stabilisée, depuis deux cycles maintenant, à 33 jours).

Hyporfertilité primaire. (On parle d’hypofertilité primaire lorsque le couple n’arrive pas à concevoir depuis un an et d’hypofertilité secondaire lorsque le couple a déjà réussi à concevoir antérieurement, que la grossesse soit arrivée à terme ou non, mais qu’il n’y arrive plus depuis au moins un an).

 

Utérus:

Anteversé, à contours réguliers, mesurant: 68mm de longueur. (La forme anteversé est la forme normale qui désigne une poire à l’envers/taille normale).

Myomètre:

de structure homogène.

 

La cavité: est d’aspect normal.

Endomètre vu sur toute sa longueur, L’endomètre mesure 2,8mm (somme des deux faces).

Jonction endomètre – myomètre : interrompue.

Présence d’une lame sera-sanglante due aux règles en cours (comme j’étais à J3, j’avais encore mes règles et on pouvait le voir à l’écho).

 

Annexes:

Ovaire droit:

De taille et de structure normale,

mesurant 30mm × 18mm

Ovaire gauche:

De taille et de structure normale,

mesurant 20mm × 13mm

Culs de sac:

Culs de sac latéraux libres.

Absence d’épanchement dans le cul de sac de Douglas.

 

Conclusion:

Examen échographique pelvien normal cohérent avec J3 du cycle.

 

La suite, c’est les résultats de la prise de sang des hormones puis re-écho en milieu de cycle pour voir si ovulation ou non et comptage follicules. Si problème ovulation, dans un premier temps traitement avec luteran, c’est un mode de contraception mais prit un nombre de jours seulement pendant le cycle peut relancer l’ovulation, le traitement durera 3 mois et si toujours rien, stimulation de l’ovulation. Voilà voilà

Les résultats de la prise de sang c’est dans 20 minutes.

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus